M U R A L E



Salle de la bibliothèque Miguel Lerdo
de Tejeda où se trouve la fresque
La révolution et les éléments .

La bibliothèque «Miguel Lerdo de Tejada»: 2 000 m2 consacrée à la Révolution. En huit ans de travail forcené Vlady a réinventé l'art de la murale.

Une chapelle Sixtine consacrée à la Révolution - toutes les révolutions, depuis celle de Cromwell jusqu'à celle Lénine en passant par l'Indépendance américaine et la prise la Bastille, sans oublier l'Amérique latine. Mais toutes les révolutions ne sont pas politiques. Il y aura donc une révolution chrétienne, une révolution freudienne et même une révolution musicale où Jean-Sébastien Bach donne la main à John Lennon. Au total 2 000 m2 de peinture où l'émotion russe et la tradition européenne viennent alimenter la vigueur et la démesure mexicaines pour donner naissance à une nouvelle expression artistique.


Vue panoramique de la fresque La révolution et les éléments .
Vlady a réinventé l'art de la murale. Bien sûr, il a emprunté aux couleurs vénitiennes, aux monstres de Jérôme Bosch et aux rythmes fluides de Francis Bacon. Mais l'explosion de formes molles et de lignes dures, à la cruelle précision, de la bibliothèque «Miguel Lerdo de Tejada» est unique au monde. Si le Mexique a inventé le muralisme dans le courant des années 20 pour donner une image héroïque et humaine de la révolution zapatiste, Vlady l'a métamorphosé au moment où il dégénérait en sous-produit du réalisme bureaucratique. Il lui a insufflé sa culture encyclopédique et son imagination fébrile. Aujourd'hui, on peut diviser le muralisme mexicain en deux: celui d'Orozco, Siqueiros, Ribera et celui de Vlady (avec peut-être celui de Tamayo entre les deux pour faire la soudure).

Les murales de la bibliothèque «Miguel Lerdo de Tejada» du ministère des Finances sont une commande du président du Mexique Luis Echeverría Álvarez qui remonte à 1971 sur un thème libre. Vlady a travaillé à cet ouvrage monumental de 1972 à 1982. La plupart des fresques sont exécutées à même le mur, utilisant la pierre comme élément pictural. Plusieurs toiles géantes ont été fixées dans les arches des portes. Une mezzanine fournit l'occasion de quelques motifs plus intimistes. Une chapelle adjacente abrite la révolution freudienne. L'ensemble de la bibliothèque est abritée dans l'ancien temple San Felipe Neri construit en pur style baroque au XVIIe siècle à partir des locaux d'un hospice. Les murales de Vlady ont été inaugurées en 1982 par le président José López Portillo.